mardi 10 février 2015

Communiqué du groupement de défense sanitaire apicole du Var

Le petit coléoptère de la ruche "Aethina-tumida" a été découvert dans plusieurs ruchers en Calabre, au sud de l'Italie à la fin de l'été 2014. 
Cette région étant un secteur de transhumance pour des apiculteurs français et européens, le risque d'infestation des ruchers européens est réel. Compte tenu du risque, il est souhaitable d'éviter ces zones de transhumance, le temps de prendre la mesure de sa diffusion sur le continent Européen.
Il s'agit d'un risque sanitaire très préoccupant: "Aethina-tumida" prolifère dans les colonies en se nourrissant de couvain, de miel et de pain d'abeille. Son action peut aller jusqu'à la mort ou la désertion de la colonie par les abeilles.
 
Pour éviter ce que l'on connait actuellement avec Varroa destructor, il est nécessaire de se donner un maximum de moyens d'étouffer les éventuels foyers d'infestation par la mise en place d'une réelle action collective, efficace et rapide. celle-ci sera favorisée par une transmission à chaque apiculteur des informations relatives à cette situation et à son évolution. Alors, si vous lisez ce communiqué, faites le connaître à vos connaissances possesseurs de ruches risquant de ne pas être touchés par ce courrier en leur proposant de se rapprocher du Groupement de Défense Sanitaire Apicole afin d'obtenir toutes les informations disponibles concernant les risques et les moyens d'action.
 
Pour qu'Aethina-tumida ne devienne pas un obstacle supplémentaire à la pratique de l'apiculture, la conscience et les efforts de chacun d'entre nous seront nécessaires.
 
Pour toute information complémentaire vous pouvez vous adresser au Groupement de Défense Sanitaire Apicole du Var :

Gilles BROYER - president@gdsa83.fr