samedi 15 octobre 2016

Communiqué de Monsieur le Maire de Pierrefeu-du-Var du 14 octobre 2016


Au titre des avancées sur le dossier de création d’un CAO au sein du CHS Henri Guérin nous préoccupant depuis le 29 septembre 2016, je tenais à informer la population des échanges récents que nous avons eus avec les services de l’État sur ce même dossier.
J’ai été reçu en Préfecture le mercredi 12 octobre 2016 à la demande de Monsieur le Préfet  du Var et de Monsieur le Sous-Préfet Sabry HANI, chargé de mission, afin d’être informé des éléments suivants :

  • L’État est tout à fait conscient de la mobilisation qui a été la nôtre durant le samedi 8 octobre 2016 lors de la "marche citoyenne" et qui anime notre volonté de ne pas voir se créer un CAO sur le territoire de Pierrefeu et plus particulièrement au sein du CHS. 
  • Que malgré les éléments avancés, notamment dans notre motion votée à l’unanimité lors du conseil municipal extraordinaire du jeudi 6 octobre 2016, l’État n’allait pas revenir sur sa décision. 
  • Par contre, nous avons été entendus sur un point particulier : l’impossible cohabitation entre 60 hommes et des patients vulnérables. Lors du conseil de surveillance du 7 octobre 2016, le corps hospitalier a confirmé cette crainte compte tenu de certaines pathologies. Au regard de ces arguments, Monsieur le Préfet du Var m’informe qu’il envisage de créer à la place d’un CAO pour hommes, un CAO familles et exclusivement familles qui ne pourra recevoir que des couples avec ou sans enfants. 
  • Que cette mesure prendra effet à compter du démantèlement du camp de Calais.
Ce jour, vendredi 14 octobre 2016, Monsieur le Sous-Préfet m’informe que ce CAO familles a obtenu l’aval de l’État. Une réunion est prévue entre les services de l’État et les instances hospitalières. Je vous tiendrai informés de la suite de ce dossier. 

Voilà les éléments en ma possession et comme je vous l’avais annoncé le 8 octobre 2016, je tenais à vous en faire part.

Merci.


Patrick MARTINELLI, Maire de Pierrefeu-du-Var