vendredi 7 octobre 2016

Motion votée à l'unanimité


Un conseil municipal extraordinaire a été réuni par Monsieur le Maire jeudi 6 octobre 2016 à 18h pour présenter une motion contre l’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation pour les migrants au sein du C.H.S. Henri Guérin.

Voici la motion : 

MOTION contre l’ouverture d’un Centre d’Accueil et d’Orientation pour les migrants, au sein du CHS Henri Guérin à Pierrefeu-du-Var.

Devant l’importance des flux de migrants désirant rejoindre le Royaume-Uni, l’Etat a mis en œuvre des actions en proposant une mise à l’abri digne et décente ailleurs que dans les zones d’implantation des campements.

A cette fin, ont été créés, par instruction ministérielle du 9 novembre 2015, complétée par les instructions du 7 décembre 2015 et du 29 juin 2016, des centres de mise à l’abri dénommés « Centre d’Accueil et d’Orientation » (CAO) destinés en premier lieu à accueillir des personnes depuis le campement constitué autour du centre d’accueil de jour Jules Ferry de Calais.

Le jeudi 29 septembre 2016, la  Secrétaire Générale de la Préfecture, Madame Sylvie Houspic et Monsieur Sabry Hani,  Sous-Préfet du Var, sont venus en mairie de Pierrefeu afin de rencontrer le maire de la commune et de lui faire part de la décision d’Etat de créer un CAO dans un bâtiment, « Le Provence », au sein du Centre Hospitalier Henri Guérin afin d’accueillir 60 migrants hommes provenant de Calais pour une durée provisoire de 8 mois.
Compte tenu que :
- Pierrefeu est une commune de 6 000 habitants et 60 personnes étrangères, uniquement des hommes ne parlant pas le Français, risquent de déstabiliser la population et surtout de créer des tensions irréversibles.

- Le Centre Hospitalier Henri Guérin est un hôpital psychiatrique avec une population sensible, fragile et vulnérable,  il est impensable de loger au sein même de cet établissement 60 hommes. Il faut tenir compte qu’il est impossible d’isoler le bâtiment du reste de  l’établissement hospitalier, entraînant obligatoirement un passage dans l’hôpital pour sortir du CAO.

- L’implantation de ce centre d’accueil au sein d’un établissement hospitalier psychiatrique ne fera qu’aggraver les conditions de travail et de sécurité  des personnels.

- Le bâtiment « Le Provence » est désaffecté depuis les inondations de janvier 2014 car jugé trop risqué pour y loger des patients. Pour mémoire, les patients avaient été évacués par embarcations pneumatiques en novembre 2011 compte tenu de la rapide montée des eaux du Réal Martin. 

- Le projet de clôture visant à isoler les patients des migrants préconisé par la Préfecture est irréalisable car le bâtiment « Le Provence » est situé en zone inondable du PLU de la commune,  classée UEei 1, secteur soumis au risque inondation. 

Pour toutes ces raisons : 
Le conseil municipal de Pierrefeu du Var demande à Monsieur le Préfet du Var  le retrait de l’implantation de ce Centre d’Accueil et d’Orientation prévu sur sa commune.


Cette motion a été votée à l’unanimité. Monsieur le Maire a rappelé que chacun avait le droit de s’exprimer sur le sujet mais dans le calme, le respect et la modération des propos tenus. La séance fut levée à 18h36 en appelant la population à venir participer en masse à la marche citoyenne dont le départ se fera place Urbain Sénès à 9h30 ce samedi 8 octobre 2016.


À cette occasion, une pétition de plus de 1000 signatures a été remise à Monsieur le Maire.